EnerCIT’IF c’est avant tout une aventure humaine, un collectif de citoyens motivés par la transition énergétique. Découvrez dans cette série d’articles quelques-uns de ses bénévoles. Aujourd’hui, Guillaume qui est engagé au sein du groupe de travail Sobriété et Efficacité.

Quelles actions mènes-tu au quotidien ?

Je tente d’appliquer le triptyque Negawatt (sobriété, efficacité énergétique, énergies renouvelables) au delà des « simples écogestes ». J’essaie d’être sobre dans mes déplacements, mes achats, mon alimentation : je suis trésorier d’une AMAP dans le 19e. Je travaille dans le secteur de l’efficacité énergétique du bâtiment (domofit.com). Avec Enercitif, je développe les énergies renouvelables.

Qu’est ce qui te motive ?

J’ai eu assez tôt une prise de conscience des risques qu’encourt notre planète. Le rapport du club de Rome a été écrit quand j’avais 1 an, je me souviens du sommet de la terre de Rio, du « notre maison, brûle et nous regardons ailleurs ». J’ai voté écologique à toutes les élections depuis mes 18 ans. J’anime la « Fresque du Climat » pour sensibiliser mes concitoyens.

Comment travailles-tu avec les autres bénévoles ?

Dans le milieu associatif, j’ai découvert le débat ouvert, les décisions collectives, l’idée de contribuer à la hauteur des possibilités de chacun. Je trouve ca très enrichissant…

Concrètement, j’essaie de mettre mon pragmatisme d’ancien consultant à la disposition du groupe Efficacité/Sobriété, pour accélérer la production des contenus. C’est très intéressant de se confronter à des personnes qui ont un autre background. J’aimerais en faire plus, peut être m’impliquer en politique comme  un membre du groupe.