Les projets et réalisations citoyens d’énergie renouvelable se multiplient à l’échelle nationale.

A l’heure où les collectivités franciliennes, Région, Métropole, intercommunalités, Ville de Paris, travaillent à leur future stratégie Climat-Énergie, une question prend de plus en plus d’ampleur : quelle place pour les citoyens dans ces stratégies et, plus largement, dans la transition énergétique ?

Une nouvelle réponse émerge en Ile de France, avec l’apparition de projets de production d’énergie renouvelable portés par des collectifs citoyens, en association avec les collectivités locales.

Énergie Partagée, mouvement de l’énergie citoyenne, a organisé le 17 janvier dernier une journée d’information et d’échange présentant l’innovation des projets citoyens de production d’énergie renouvelable ainsi que les différents outils à disposition des collectivités. L’évènement s’est situé à l’auditorium de la Halle Pajol (Paris 18ème) à l’occasion de la reprise par Énergie Partagée de la gestion de la centrale photovoltaïque de son toit. Plusieurs tables rondes ont réuni les acteurs publics et citoyens à l’initiative de projets d’énergie renouvelable franciliens, devant un auditorium bondé.

Mairie de Paris et Région en faveur des projets citoyens d ‘énergie renouvelable.

Celia Blauel, Adjointe au maire de la ville de Paris, en charge de l’environnement, a rappelé les objectifs ambitieux du Plan Climat de Paris qui vise la neutralité en carbone à l’horizon 2050. Elle a souligné le caractère incitatif du budget participatif de la ville qui permet de mobiliser les citoyens et faire émerger des projets d’énergie renouvelable indispensables, 80 % des émissions de CO2 étant hors du champs direct d’action du Conseil de Paris. Jean- Philippe Dugoin-Clément, Vice Président de la Région en charge de l’écologie et du développement durable a insisté sur l’importance d’être à l’écoute des initiatives et expériences locales qui apportent une diversité de solutions et sur la nécessaire collaboration entre les citoyens et les collectivités.

La sobriété, l’efficacité énergétique et les EnR sont 3 piliers pour la Région… L’ambition de la Région est de devenir une Smart’Région… La refonte du Plan climat de la région s’accompagne de la volonté de mobiliser l’ensemble des acteurs. Jean-Philippe Dugoin-Clément

L’implication citoyenne dynamise les projets d’énergie renouvelable.

Pour rattraper le retard pris par le Plan Climat en cours (20012-2020), la Région IDF – selon Dominique Gamon, Directeur de l’environnement du Conseil régional d’Ile de France – doit s’appuyer de manière plus soutenue sur les collectivités et les citoyens. Cette nécessité sera intégrée dans le futur Plan de la Région en cours d’élaboration.

Michel Leclerc, Président d’Énergie Partagée, pointe la valeur ajoutée des projets d’énergie renouvelable citoyens qui ne se limite pas à une production locale d’énergie : ces projets collectifs créent également une réelle dynamique de territoire.

Pour Michel Gioria, Directeur régional de l’ADEME IDF, l’implication citoyenne dans les projets d’énergie renouvelable mobilise l’expertise des citoyens, très présente en Ile de France, tout en divisant par deux les conflits locaux.

Toutefois, Aurélie Vieillefosse, Directrice adjointe de la DRIEE, déplore l’insuffisance de développement du milieu rural qui ne possède pas les atouts (expertise, finances) des villes.

Le projet EnerCit’IF exemple de collaboration gagnante entre la ville de Paris et un mouvement citoyen.

Selon Jean Baptiste Lebrun, Conseiller technique à la mairie de Paris, et Patrick Gèze, Président d’EnerCit’IF, le projet sur Paris illustre une dynamique de co-construction de production d’électricité photovoltaïque. L’implication des citoyens permet de faire sortir des projets à Paris où les acteurs économiques ne proposaient rien jusque là. Le projet avance rapidement dans un climat de dialogue très professionnel.

Porteur d’avenir : signature pour plus de synergie entre les Sociétés d’Économie Mixte et les citoyens.

A l’occasion de cette journée a eu lieu de manière formelle la signature d’une charte de cadrage des acteurs publiques et citoyens entre les SEM Énergies Posit’IF (représentée par son Président Benjamin Chkroun), SIPEnR (représentée par son Président Jacques Bouvard), SDESM (représentée par Olivier GOBAUT, DG de SDESM) et l’association Énergie Partagée (représentée par son Directeur général Erwan Boumard).